Un morceau d’agriculture

Expérimentations in-situ dans un jardin rurbain

La ligne directrice du projet est simple : retrouver l’essentiel. Enlever le superflus et souligner le capital.
L’essentiel, c’est cette histoire agricole qui a façonné le terrain pour le rendre cultivable, finalement habitable.
Les actions :
– Dégager les vues vers le grand paysage, vers le massif des Calanques ;
– Ouvrir l’espace encombré par l’enfrichement et les plantations d’ornement trop généreuses ;
– Remonter les murs de soutènement, les murets, les terrasses ;
– Valoriser la ligne droite, l’alignement.
La méthode est spontanée : sans plan dessiné, on ouvre les vues, on change, on teste sur le terrain.
Le jardin, par son échelle réduite, offre la possibilité de dessiner à l’échelle 1:1.