Un jardin-colline à La Treille

Sur les pentes du Massif de l’Étoile, dans les collines de Marcel Pagnol, un jardin oublié se réveille et redécouvre son histoire.
La composition du lieu s’organise selon les terrasses agricoles anciennement cultivées et les nouveaux usages domestiques des habitants.
Les revêtements de sol s’adaptent aux utilisations et s’harmonisent entre eux : parking, circulation piétonne, promenade dans le jardin, terrasses en bois et esplanade en gravier.
La végétation est gérée afin de ménager des vues sur les horizons lointains et spectaculaires des collines, et pour mettre en valeur les espèces productives : olivier, figuier, amandier, cerisier, romarin, thym, etc.
Les illustrations qui suivent détaillent la première phase du projet : « Sols & cheminements » et « Végétation ».